Nouvelles technologies
Démarchage téléphonique Free : comment ça marche ?

Démarchage téléphonique Free : comment ça marche ?

Le démarchage par téléphone consiste de manière essentielle à solliciter des clients par voie téléphonique afin de favoriser les réseaux et liens d’une entreprise.

Ce genre d’appels téléphoniques en France devient de plus en plus abusif et non désiré, que les citoyens français se plaignent du nombre d’appels reçus par jour. Si vous êtes en train de chercher un moyen pour vous débarrasser d’un tel phénomène, sachez que le gouvernement a mis à votre disposition une technique de blocage très intéressante contrôlée par la liste rouge Free.

Si vous avez eu marre de ces appels répétitifs et vous désirez vous en débarrasser, votre seule solution est de les bloquer par le service liste rouge Free. N’hésitez pas à continuer votre lecture, vous trouverez certainement les informations adéquates pour vous aider.

Comment bloquer le démarchage téléphonique ?

Les appels téléphoniques reçus de la part des entreprises en raison de prospection et de manière répétitive, sont certainement gênants et font déranger tout de même, par contre en recourant à l’activation de la liste rouge sera une solution radicale pour votre problème.

Il s’agit d’un programme développé spécialement pour protéger les coordonnées téléphoniques y compris le blocage du démarchage par téléphone, tout en empêchant les services de renseignements gérés par les opérateurs téléphoniques de fournir les données des citoyens, ni les vendre aux sociétés actives dans le domaine du télémarketing.

Peu importe l’offre que vous utilisez pour votre téléphone fixe, dès l’activation de ce service vous ne serez plus gêné par les appels prospectifs qui ne font que casser la tête.

Pour s’inscrire dans la liste rouge, la méthode est bien simple et utilisable pour tout abonnement téléphonique, il suffit seulement à suivre les étapes suivantes :

  • Dans le site web de votre opérateur téléphonique, se rendre sur l’espace destiné aux clients,
  • Renseigner vos identifiants et mot de passe qu’on vous a fourni lors de votre inscription à votre abonnement en remplissant les cases vides,
  • Dès avoir eu accès dans votre espace client, se diriger vers l’onglet ” Gérer mon compte “,
  • Vérifier dans vos options que la commande appelée ” Annuaires et prospection ” est désactivée,
  • Dans le cas où cette option ne serait pas désactivée, faire une demande directe pour la désactiver.

Cette démarche est souvent suivie pour se débarrasser des appels indésirables, surtout elle est rapide et permet d’avoir des résultats immédiats.

Le blocage du démarchage téléphonique avec Free

Free propose également de nombreux services de souscription à la liste rouge pour ses abonnés à l’offre Freebox. Ces personnes bénéficient souvent de l’avantage de réduction et de gratuité sur la mise en fin des appels abusifs.

L’activation de ce service pour les abonnés de Free est la même pour tous ses concurrents, les démarches ainsi ont été citées préalablement. Or, si vous voulez l’activer via votre téléphone fixe de façon automatique et rapide vous devez :

  • composer ” *#350# ” afin de consulter l’état du blocage que vous avez déjà activé,
  • composer ” *350# ” pour l’activation du blocage et l’inscription sur la liste rouge,
  • composer ” #350# ” pour désactiver le service de liste rouge.

L’activation des services de la liste rouge à travers Free, est une opération qui prend un peu de temps pour donner ses fruits. Il faut savoir que l’intervalle de temps varie selon l’annuaire pour lequel la demande a été faite.

Y a-t-il un moyen de consulter la liste rouge avec Free ?

Une fois votre inscription à la liste rouge, vous devez vous rassurer qu’aucune donnée ne pourra être consultée. En effet, la loi indique que tout administrateur souhaitant fournir des informations confidentielles des abonnés téléphoniques sera suivi en justice, donc il est absolument impossible d’obtenir des numéros inscrits dans la liste rouge.

En conclusion, on n’a qu’à dire que par l’intégration de ce service parmi les offres de Free, plusieurs défis ont été relevés. En revanche, l’enregistrement dans la liste des numéros rouges n’est pas assez suffisant pour assurer la sécurité des abonnés de cet opérateur. En effet, se débarrasser des appels de démarchage n’est pas le seul souci qui touche la communauté, donc il sera plus judicieux pour Free de favoriser ses packs par des services de signalisation de numéro ayant un aspect harceleur, entrant sur le journal d’appel de l’utilisateur.

Comment devenir téléprospecteur ?

Pour découvrir l’envers du décor de la prospection téléphonique, pourquoi ne pas se lancer dans le domaine de la téléprospection ? Vous découvrirez les secrets de ce métier tout en profitant d’une relative autonomie et indépendance lors de vos heures de travail. Voilà ce qu’il faut savoir pour travailler dans la prospection téléphonique.

Quelles compétences sont nécessaires ?

La première compétence à développer en tant que téléprospecteur est la force de persuasion qui vous permet de convaincre le client avec un discours clair et des arguments de vente spécifiques. Il faut donc disposer d’une aisance orale conséquente et d’un esprit de synthèse et de résumé pertinent. Comme vous êtes en permanence en contact avec le client, il vaut mieux avoir le sens du contact. Soyez persévérant car certains clients peuvent être désagréables et vous raccrochez au nez et chaque journée est souvent identique à une autre puisque vous enchaînez les appels. L’écoute active et une bonne élocution sont des plus.

Si vous vous lancez dans le free-lance, assurez de faire preuve d’organisation et de réactivité tout en disposant d’une bonne capacité de rigueur et de travail. Vous aurez à vous adapter à chaque profil de client et montrer un enthousiasme certain à chaque appel peu importe l’amabilité de votre interlocuteur.

Faut-il faire des études spécifiques ?

Pas d’étude particulière à réaliser même si une formation commerciale pour développer un argumentaire téléphonique et développer une démarche commerciale pertinente peut aider. Une formation dans la vente ou le commerce comme technico-commercial peut être appréciée autant qu’un BTS en management commercial opérationnel ou en négociation et relation client.

Pourquoi devenir téléprospecteur indépendant ?

Vous n’avez pas de supérieur au-dessus de vous et vous n’êtes pas surveillé en permanence pour conserver votre indépendance. Vous travaillez où vous voulez aux horaires de votre choix selon vos disponibilités et vous n’avancez aucun investissement financier préalable.

Des plateformes de mise en relation avec le client, comme Jobphoning, garantissent que toute prestation réalisée finisse par être payée, prennent en charge les formalités administratives et s’occupent des échanges entre le téléprospecteur et les entreprises avec un suivi personnalisé et une transparence des informations.

0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *